Rennes <-> Reims


Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 15 juillet 2007 à 16:06

(Note: billet rédigé hier aprèm dans le TGV)
Départ de Rennes ce matin a 9h sous un temps couvert et un petit crachin breton
Ah fil des km, les nuages s’estompent pour lasser place au Soleil a paris ou j’ai retrouver le charmant 6L20 pour déjeuner.
Me voici maintenant dans le TGV Est, et comme la première fois, c’est à petite vitesse qu’on avance… soit j’ai la poisse avec ce tgv soit c’est fait exprès.
En tout cas, j’ai suffisamment de batteries pour me servir du pc portable sur le trajet Paris Reims.
Mon weekend vas me faire du bien même si je vais faire pas mal de trajet en 24h
Ma semaine de taf a été plutôt lourde, j’ai de gros dossiers qui me sont tombés dessus lundi et surtout je dois renvoyer des trucs super urgent dès mon retour lundi, je sens que ma prochaine semaine ne sera pas de tout repos.
Ah !!! tien on est à l’arrêt, purée… c’est gonflant, à croire qu’ils font comme dans Space Montain pour faire partir les trains…. ca avance… stop et hop catapulté a 320… Non?
Bon en tout cas, il fait beau, sa semble bien partit pour un bon weekend.

Un petit PS à Mr Fiuuu, je n’ai pas vus ton message subliminal dans les WC de la gare de l’est, je n’y suis pas allé lol!

PS2 : billet rédigé dans le train hier aprèm (cf post précédent), en tout cas il fait beau, très beau même, j’ai passé un bon weekend, et la je dois songer à refaire mes sacs… mon TGV est dans 1h15 !

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 21 janvier 2007 à 20:21

Bon, nous sommes déjà dimanche…
Mon week-end passe vite en fait. Surement trop vite!
Vendredi, le voyage fut tranquille. Je suis arrivée 10 minutes en avance à la gare de Rennes, suffisamment pour me prendre un carnet de ticket pour le métro parisien, le TGV était déjà à quai, j’ai donc pu aisément y trouver ma place et m’installer tranquillement, avant que la rame ne se remplisse ! Ensuite ce fut un sans arrêt jusqu’à Montparnasse, où, pour mon arrivée, au loin vue des fenêtres du TGV, la tour Eiffel avait revêtue son habit scintillant. Comme pour me dire te voila à Paris par milles éclats de lumières. Bon après avoir quitté la rame, direction le métro, ou il y avait du monde, et là, je ne regrette pas de voyager léger… pas de grand sac de voyage a roulette pour me faire chier m’embêter. 35 minutes plus tard j’étais gare de l’est.
Affichage de la voie a 20h00, et la, tout le monde part dans la même direction (au passage quelques zolis garçons, tous autant pressé de quitter Paris, prendre leur place a bord du corail et reprendre l’écoute de leur Ipod! Ou de feuilleter leurs magazines préférés ou vider leurs sacs de soldes)
Arrivée à Reims avec 15 minutes de retard (problème technique sur le corail à la gare de l’est)… Après les retrouvailles en famille et un bon repas, je n’ai pas demandé mon reste pour aller dormir.
Samedi matin, grasse mat! ca fait du bien! Repas en famille, aprèm balade le long de la future ligne TGV est puis courses, pour m’acheter quelques vêtements que je vais laisser à Reims, pour enfin venir en week-end les mains dans les poches (enfin presque!), repas du soir en famille, et quelques coups de fils pour donner de mes nouvelles.
Aujourd’hui, Re-grasse mat! Midi en famille, et après manger… j’ai fait une sieste d’une heure (euuuh très très rare ça!) puis balade (oh que les communes environnantes changes, les champs s’effacent et laissent place à de très grandes bâtisses, des “parcs” résidentiels, et de nouveaux espaces d’affaires). Retour près de la maison, pour faire un tour dans les espaces verts de mon enfance, ou quelques constructions municipales sont venues remplir les étendues de gazons, dans lesquels j’aimais m’y assoir, jouer et rigoler il y a plus de 20 ans. Enfin la pluie est rapidement survenue, et donc retour à la maison.
Rappels aux vieux souvenirs, mes parents ont voulu jouer à la belotte! Et oui! Jeu de carte auquel je participai il y a encore 7 ans quand je fêtais le premier de l’an chez ma grand mère en compagnie de toute la famille maternelle.
Bref… Ce soir, de nouveau repas en famille (j’en profite, car à noël, je ne fus pas très présent!)
Demain, il sera temps de penser a rentrer mais mon sac est presque prêt, car en fait je n’ai presque rien emporté.
Départ pour Paris peut après 16h, arrivée à 18h, pour 3h de flânerie et un resto. Puis retour sur Rennes pour 23h10!
Bon j’ai quelques photos à mettre en ligne, ca viendra a mon retour.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Vendredi 22 décembre 2006 à 22:58

Bon voila je suis bien arrivé à Reims, chez mes parents
4h20 de route, pas beaucoup de monde, mais un départ très tard de Rennes (18h20)
Je suis donc arrivé à 22h40… Fatigué, mal à la tête et au dos.
Je vais aller manger, et rapidement aller dormir.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Samedi 07 octobre 2006 à 01:24

cathedrale de reimsBon 5 jours à Reims ça passe vite!
Arrivé jeudi soir vers 22h00 après 5 heures de route.
Vendredi matin à se reposer, et après midi passé avec “Yo” un ancien camarade de classe du lycée. Ecoute de morceaux de ziq, promenade en centre ville, et retour chez les parents pour le repas, puis retour chez “Yo” pour passer la soirée dans un bar branché du centre ville, à écouter un mix funky jazz 70 tout en sirotant une bière.
Samedi, j’ai comme qui dirait flemmardé! Le temps n’aidant pas grand chose je n’ai pas pu aller faire de tour en centre ville. Sur le soir, j’ai accompagné ma tite maman à carrefour logo carrefour, pour prendre tout ce qui fallait pour faire un petit tiramisu. Samedi soir, soirée Raclette (hummm… faut pas en abuser!) et partie de brainstorm à l’ envers! C’est nouveau, tu commences le jeu par la fin! Pourtant on n’avait pas bus beaucoup de cidre!
Puis dodo, mais aussi, tristounet car mon doudou me manquait!
Dimanche matin, levé tardif. Repas de midi familial, les Grands mères étaient venues pour l’occasion. Apres le repas, ma soeur et moi avons préparés un tiramisu, puis en fin d’après midi pendant une éclaircie, balade et photo en centre ville.
Soirée en famille.
Le coffre et les cartons de champagneLundi matin fallait pas chômer, direction Hautvillers hautvillers pres d’Epernay pour être à la maison de champagne pour 11h10… 1 gros chèque plus tard, et avec l’aide du gentil garçon présent sur le lieux pour charger le coffre de la voiture, je me suis retrouvé avec près de 40 bouteilles de champagne! Youpiiiii!
Retour chez les parents, puis aller/retour chez la soeur pour lui donner une part du tiram préparé la vielle.
Repas du midi avec les parents, et à 15h00 je suis allé chercher la ma soeur pour faire un tour à la braderie de Reims La braderie de Reims, Mouai, bon carrément bof, un peu de pluie, des vendeurs de pâté de campagne, fromage, DVD, chichi, chouchou et autre gadgets “made in China”.
Apres la braderie, ce fut le grand tour des boutiques rémoise pour trouver des “Nonnettes” 5 boutiques plus tard, j’ai trouvé mon bonheur… sur le cours Langlet Le cours Langlet, vue vers la Cathedrale Le cours Langlet, vue depuis la Cathedrale (où bientôt passera le tramway, adieu verdure au centre de la rue, bonjour rail et pelouse!)
Retour chez la soeur pour prendre le petit Kitten kitty et kitten (qui n’est plus si petit que ca! et Kitty a aussi beaucoup grandi) et arrivé à la maison, ou je suis reparti aussitôt accompagné de mon père, direction Castorama pour les courses bricolage.
Ce fut l’occasion de m’acheter un petit diable repliable pour débarquer les 8 caisses de champagne chez mon doudou, mais aussi en vue très utile pour les grosses courses du mois au supermarché!
Soirée tranquille avec les parents, et dernière nuit tout seul.
Mardi matin, la course! Préparation du sac, élaboration du trajet Reims-paris Bercy! Puis dernier repas en famille, dernier préparatifs du départ. Mon tit papa m’a donné pleins de petit truc pour brancher mes néons de couleurs que je vais placer sous mes meubles et derrière la TV, comme éclairage d’ambiance.
Un saut à la banque, puis chez le coiffeur! Et hop, chargement de la voiture, passage à la station essence, et ce fut l’heure de quitter ma tite maman vers 16h45.
Direction Paris, quartier Bercy, pour un RDV semi pro, et présentation de nouveaux mobiles.
Arrivé à Bercy vers 18h05, j’ai trouvé une place de parking à 19h40! Pffffff quel chiotte la bagnole à Paris! Heureusement, la personne que je devais voir était aussi en retard! Ouf… du coup le rendez-vous fut écourté, mais je sais ce que je vais commander à noël, Un zoli smartphone!
Départ de Paris vers 20h10, un petit tour de périf, puis arrivé sur l’autoroute.
300Km, et deux pauses plus tard, me voici arrivé à 23h30 au pied de l’immeuble de mon chéri qui est venu m’aider à décharger la voiture, ce qui fut fait en moins de 5 minutes.
Puis retrouvailles, repas et dodo!

Bref, un grand week-end qui fut bien trop court à mon gout, mais tout aussi bien trop long!


Barriere de péage sur autoroute A4.

Barriere de péage sur autoroute A4 en direction de Reims.


Paris, traversée de la seine sur le périf.

Paris, traversée de la seine sur le périf.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Vendredi 29 septembre 2006 à 15:20

Arc en ciel sur la route entre Rennes et LavalC’est la distance que j’ai parcouru hier…
J’ai quitté Rennes à 17h00 pour arriver à Reims à 22h00
Voila, le trajet fut long, et fatigant (avec une très très grosse averse sur quelques km… avant Laval)
Bref, je suis tranquillement arrivé… Ca fait du bien de revoir la famille.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Mercredi 27 septembre 2006 à 09:36

Et oui J-1 avant un long, très long week-end de 6 jours !
Cela fait 3 mois je ne n’ais pas pris de RTT, afin de les cumulés…
Voila, demain après midi je chargerais mon fougueux destrier, et partirais à la conquête de l’est !
Je vais retrouver ma bonne vielle ville de Reims, mes coteaux champenois, ma boisson bulle et surtout ma famille ! Arfffff ca me paris encore loin, mais c’est si proche, 4 jours et demi a Reims… Je sens que ca vas passer bien trop vite, mais se sera aussi bien long sans mon doudou !

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 18 juin 2006 à 01:57

Bon me voila bien rentré en tout cas depuis presque une semaine.
Mon week-end Rémois s’est super bien passé!
Vendredi après-midi je moil_in.jpg suis allé près d’Epernay Hautvillers près d'Epernay pour aller chercher du Champagne.
Quelques bouteilles Champagne pour moi et mes collègues ainsi que la caisse de 2 bouteilles pour le cadeau de l’équipe pour notre chef.
Bien sur pour y aller j’avais pris le GPS, mais malheureusement le lieu dit Village de Hautvillers où était le producteur n’était pas référencé Vignes de raisin de Champagne, oh ce n’était pas trop grave, car en fait il n’était pas très loin du village d’Hautvillers (berceau du champagne) Visitez Hautvillers
Sur le retourPressoir Moet, au lieu de prendre la route touristique du champagneVue du vignoble depuis la route allant de Hauvillers à Epernay, j’ai repris la grande route d’Epernay en direction de Reims, plus rapide, pour rentrer.

Reims vue depuis la route d'Epernay

Reims se découvrait de nouveau, puis ce fut le passage sur la future ligne TGV Jonction LGV-EST vers Reims, et l’entrée dans la ville. L'entrée dans Reims par la route d'Epernay
Ensuite je suis allé rendre visite à mon amie d’enfance, qui venait de se marier le week-end précédent.
J’y suis resté quelques heures, puis le soir, je suis allé manger chez ma sœur, qui avait prévu une petite raclette, et une surprise en dessert, un fraisier avec 26 bougies dessus… Et oui je ne pensais pas que mes parents allaient me fêter en avance mon anniversaire (le 19 juin ! à bon entendeur) chez ma sœur. Elle m’a offert une nouvelle poêle à frire pour aller avec ma plaque à induction, et ma grand-mère qui était présente m’a offert une bonne bouteille de Champagne.
Le lendemain après midi, mes parents et moi sommes allés me chercher ma plaque à induction ainsi qu’une nouvelle batterie de casseroles tous feux! Puis nous avons été faire un tour à Décathlon afin de jeter un oeil au VTT que Mon doudou et mois avions repéré deux semaines plus tôt.
Puis le repas du soir fut calme et tranquille, après une petite partie de “Brainstorm” Le jeu Brainstorm.
Enfin la dernière nuit à Reims fut douce, et dimanche matin je commençais à ranger mes affaires.
Après quelques brochettes le midi, ma voiture fut chargée, et mon papa m’avait préparé un plateau avec des cales pour pouvoir poser ma plaque induction dans ma cuisine.La plaque induction sur le caisson dans la cuisine
Pendant que je passais l’aspirateur dans la voiture et que je bouclais les derniers sacs, papa a passé une trentaine de minutes dans le cerisier pour me cueillir 4 bons kilos de cerises. Je les ai misent avec les boissons dans la glacière et me suis installé au volant de la voiture à 18h02, un dernier au revoir, et me voici déjà sur la route, refaisant le chemin inverse de jeudi soir tqxdep_in.jpg, puis me voici arrivé sur l’A4!Sur l'A4 vers Paris à la sortie de Reims
Premier péage


je longe la ligne TGV qui zigzague au dessus/dessous de l’autoroute.


Puis virent les quelques bouchons sur l’A4 après Marnes la Vallée, j’ai pris la francilienne, et en moins d’une heure j’étais à St Arnoult en Yvelines, après avoir observé quelques bolides métalliques fonçant à pleine vitesse vers la capitale.


Le GPS indiquait 23H00 pour l’heure d’arrivée, je me suis arrêté quelques minutes à Chartres pour manger un paquet de gâteaux et boire une brique multivitaminée.
Puis vers l’heure prévue, j’arrivais à Rennes, où m’attendait mon doudou pour m’aider à décharger la voiture.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 11 juin 2006 à 12:59

Bon après quelques jours de repos à Reims, voici mon petit résumé de mon voyage aller!
Les grands chiffres:
6H de trajet en tout!
72 euros de gasoil et péage!
45 minutes de pause
Environs 490km
Et des milliers de moustiques sur le pare-brise et le bouclier avantLes moustiques écrasés sur la voiture.

Bref! J’ai quitté Rennes Jeudi à 16h21! Après avoir fait un aller et retour entre chez moi et mon doudou et un passage en ville pour déposer mon cheque à l’agence immobilière!
Apres avoir bien chargé mes affaires dans le coffre et la banquette arrière de la voiture, j’ai pris le GPS Le M3000 transformé en GPS entrer l’adresse des parents et zou… le bazard indiquait 21h03 pour l’heure d’arrivée… Je me disais : chouette, je vais pas arriver tard, et je ne vais même pas louper la nouvelle star (oups !)
La 4 voie entre Rennes et Vitré était tranquille 4 voie vers Laval puis grâce à mon badge “Liber-T” badge Liber-Tje me suis engagé sur l’autoroute… Direction Paris!les Kilomètres défilaient Le compteur quand une envie pressente se fut ressentir, je me suis arrêter sur la première aire de repos, pour aller vite faire ma pause pipi puis repartir pour m’arrêter 10 minutes plus tard à la station service près de chartres pour prendre un café (car en plus de l’envie pressente, je commençais à bailler comme un fou !) et puis me dégourdir les jambes et le dos (il sont dur les sièges !) et surtout me reposer (avant de prendre le café ! et reprendre la route !)
45 minutes plus tard, me revoici en voiture, arrivant près de Paris, le Gps avait rajouté 1h47 de trajet en plus au lieu du 21h03 ce fut 22h50 puis après un nouveau calcul… 22h24 et me forçant à prendre la francilienne avant l'A104 car l’A6A/B et A86 avaient eu le temps de se boucher pendant ma pause! environs 50 minutes plus tard je me retrouvais sur l’A4Sur l'A4, commençant à voir “Reims” sur les panneauxLes panneaux de l'A4
La file Liber-TArrivé à Coutevroult, j’ai choisis la fille “Télépéage” encore quelques 110km… Puis encore un autre péage, et les premiers signe du TGV-Est: un pontun pont du TGV est sur l'A4, un viaduc, un dernier péage, une dernière cote, puis au loin les lumières de Reims…



Il est 22h15, je sors de l’autoroute, je me dirige vers le centre ville, je tourne près de l’église (à quelques pas de mon ancien collège)



Le GPS indiquait 22h23 depuis une cinquantaine de kilomètres pour l’heure d’arrivée! Pas raté! À 22h23 L'horloge du tableau de bord a mon arrivée j’étais devant le garage…
kittyUne fois la voiture rentré, et après avoir fait la surprise de ma venu 1 jours plus tôt à la mère, cette dernière m’en fit une a son tour… La petite Kitty, tout juste arrivée dans l’après-midi, elle est mignonne comme tout et me fait penser à mon Minet…
Enfin, j’ai déchargé la voiture puis ai mangé des crêpes au jambon avant d’aller me coucher!

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Lundi 24 avril 2006 à 00:09
En gare de Reims

Il y a 5 jours j’effectuais mon voyage retour vers Rennes. J’étais moins stressé que pour le voyage aller, mais je suis encore parti le cœur triste. Cette tristesse, fut estompée rapidement, car à la vue de mon planning de juin, je pourrais sûrement revenir quelques jours sur Reims voir ma famille… A moins que mes parents ne viennent à Rennes avant.
Après les au revoirs sur le quai de la gare et la mère qui courrait à coté du train, pour continuer à me dire au revoir, je me suis assis à ma place, dans un wagon bien vide !
Dans le corail Il y avait un seul autre voyageur dans la salle. Le voyage jusqu’à Paris fut très tranquille, et il fut ponctué que par un arrêt à Epernay. Rapidement, le train fila à travers la banlieue parisienne, jusqu’à apercevoir les miroirs de la Géodes de la cité des sciences.Près de la cité des sciences et de l\'industrie, Paris Le corail arriva doucement à la gare de l’est, ayant moins d’une heure et demie pour rejoindre la gare Montparnasse, je me suis rapidement rendu à la bouche de métro, mon portable se mit à vibré, c’était mes parents qui souhaitaient savoir si j’étais arrivé. La conversation fut courte. Je me suis rendu à un guichet de la RATP pour prendre un ticket et j’ai rapidement filé vers le quai de la ligne 4. Environ 35 minutes après avoir pris place dans la rame de métro, je me suis retrouvé à l’air libre au pied de la tour Montparnasse, assis près d’un massif de fleur, à regarder autour de moi… J’ai appelé en visio mon doudou, qui était occupé à conduire… Donc j’ai attendu quelques minutes avant de le rappeler, nous avons discuté quelques instants, avant qu’il ne parte faire quelques courses pour s’acheter quelques chemises et aller dîner au resto avec ses collègues. Pour moi il était l’heure d’aller prendre place à bord du TGV.
En remontant vers la gare j’ai remarqué un couple de garçon, dont l’un avait un jean foncé, qu’il portait à mi cuisse laissant paraître son caleçon a rayures jaunes… Et je me demandais, pourquoi montrer aussi franchement sons caleçon, quel intérêt y avai-t-il à descendre aussi bas le pantalons à la limite de le perdre en marchant !
Une éolienne, près de Chartres A la fin de cette interrogation, je me trouvais à ma place, assis à coté d’un jeune homme d’une vingtaine d’année, qui partait sur Lorient. Il ne fut pas bavard, même pas un bonjour, il était trop occupé à lire son livre en allemand. J’ai passé le trajet le regard à l’extérieur, voyant le soleil se coucher, et quelques éoliennes près de Chartres, puis le TGV se mit à rouler moins vite, nous approchions du Mans, puis ce fut Laval et Vitré, et enfin arrivé à Rennes, où le TGV faisait un petit arrêt de 3 minutes… je me suis donc rapidement levé, j’ai saisi mon sac, et j’ai remonté tout le quai de la gare a vive allure pour sortir sur le parvis afin de prendre mon bus (et non le metro). J’avais 4 minutes pour le faire ! Le TGV était arrivé à 21h38, le bus passait à 21h42 ! Je ne devais pas le louper sous peine de faire le chemin à pied, ou d’attendre 40 minutes !Depuis la place de la gare, Rennes 20 minutes plus tard, j’étais arrivé à mon appart, ou j’y ai laissé mon sac, puis je suis redescendu au parking pour aller me chercher de quoi manger au mc do…
J’ai attendu près de 5 bonnes minutes au guichet, avant que j’entende : « voila monsieur, votre chicken, et désolé pour l’attente… » A, ben ça tu pouvais être désolé mademoiselle ! La glace était déjà toute fondue et le reste de la commande complément froid ! Heureusement que j’ai un micro onde… mais pour la glace… ben c’était plutôt un liquide tout blanc avec quelques fraises ! J’aurais mieux fait d’en réclamer une autre avant de partir du Mcdo !
M’enfin, à 23h30, mon doudou m’a passé un petit coup de fil avant d’aller dormir dans sa chambre d’hôtel. Et moi j’ai défait quelques affaires de mon sac, et me suis rapidement mis au lit… la tête pleine de souvenirs champenois.

La tour des argonautes, Reims
Rennes <-> ReimsPar SoGB, Mardi 18 avril 2006 à 16:15

billets de trainBon je commence à ressentir le stress du départ, le fait de quitter les parents, maman qui va encore être en larmes sur le quai…En gare de Reims
Toujours du mal avec les départs! Bon aller je penses revenir pour juin, a moins que mes parents ne viennent en Bretagne avant… C’est à voir!
Pour l’heure il me reste près de 4h25 de trajet avant de retrouver la Bretagne.
… Attention au départ du train …

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 16 avril 2006 à 17:54

TGV duplex en gare de RennesVoila, je suis arrivé à Reims, Le voyage fut long mais je suis content d’être arrivé.
Samedi matin en gare de Rennes se trouvait un TGV duplex en direction du sud de la France, ce genre de TGV est rare en Bretagne, il est principalement utilisé pour les grands départs, et surtout la liaison Rennes-Marseille.
Habillage TGV C LacroixA 9h00, le monde s’était amassé sur les quais et le TGV entra en gare… je découvris de nouvelles couleurs et surtout du monde à l’intérieur, beaucoup de monde, je pensais que j’allais être serré comme une sardine, mais non, car en grimpant les marches, j’ai découvert le nouvel aménagement intérieur des TGV atlantique, haut en couleur, et aussi, plus de place aux jambes, youpi, fini les genoux qui cognent au siège de devant. J’ai cherché les numéros de place au dessus des fenêtres, mais je ne les trouvaient pas, car il étaient entre les siègesNuméro de place TGV . J’ai fait le voyage à coté d’un homme d’une soixantaine d’année, et 2H05 plus tard, j’arrivais au pied de la tour Montparnassela tour Montparnasse. J’ai décidé d’aller prendre le métro de l’autre coté de la tour, au lieu de passer par l’entrée de la gare (Et puis il fallait bien que je sorte pour prendre la photo non ?)
Beaucoup de monde dans le métro, mais ce n’était rien comparé à la gare de l’est… un monde fou ! Et quand la voie du train en direction de Troyes fut annoncée les environs du grand panneau d’affichage furent à peine dégagés. Puis la voie de mon corail pour Reims s’est affichée, je me suis dirigé vers le quai numéro 10, et rapidement installé à ma place, heureusement que j’avais réservé, car le train était quasi complet! Parti à l’heure de Paris, je voyais le paysage défilé à travers la fenêtre, mon baladeur MP3 en main, quand soudain commençait à s’annoncer la couleur de la Champagne avec ses vignes à perte de vue… Epernay et la gare d’Epernay, annonciatrice des derniers kilomètres avant Reims…
A 15h00 je me retrouvais sur le parking, portable à la main en mode visiophone avec mon doudou, qui voyait donc que je venais d’arriver et que j’attendais ma petite sœur, qui m’appela afin de me dire qu’elle cherchait une place.Reims Elle m’emmena chez elle, où se trouvaient mes parents qui faisaient un peu de bricolage, puis nous sommes partis faire quelques courses à Cora pour que je puisse préparer un tiramisu pour le repas de Pâques.
Au soir m’attendait une délicieuse fondue bourguignonne et puis je n’ai pas demandé mon reste car je commençais à tomber de sommeil vers 23h00, et je suis allé me coucher accompagné du petit Kitten, qui est resté au pied du lit toute la nuit.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Samedi 15 avril 2006 à 08:25

Voila dans quelques minutes je serais à la gare, sur le quai, à calinner mon doudou, avant de monter dans le TGV.
4 jours chez mes parents, un grand week-end reposant…
Bon zou, faut y aller!

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Vendredi 07 avril 2006 à 22:15
Billets Rennes<->Reims du 15/04 au 18/04

Bon c’est fait, j’ai mes billets… Dans 8 jours je vais revoir ma famille… que je n’ai pas revue depuis noël!

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Samedi 31 décembre 2005 à 17:25

Dimanche matin, j’ai préféré ne pas rester trop longtemps en grâce mat, afin de profiter au maximum de ma famille. Je suis donc descendu, afin de prendre un petit dèj. Après avoir mangé quelques morceaux de brioches avec un chocolat, je suis remonté dans ma chambre afin de prendre mon pc portable pour y copier les photos de la veille. Moi devant mon pcJe suis donc revenus dans la salle à manger et ai mis en place tout mon petit chantier, entre le pc portable, l’appareil photo numérique, et mes 2 téléphones portables (le SPV M3000 du taf, et mon Sony K600i perso). J’ai profité de la nuit pour recharger les 4 téléphones (mon Bouygues, et les 3 Orange (oui 3, le GPS, le pro, et mon nouveau tel perso qui va remplacer le Bouygues telecom.))
Bref pendant que je transférais mes photos nous discutions tranquillement et nous racontions nos petites anecdotes.
Après avoir repris mes photos, j’ai fait place sur la table afin de manger. Ma mère ayant préparée un délicieux rôtis horlfoff accompagné d’une purée maison.
Pendant le repas, maman commençais déjà à être triste… car je devais partir quelques heures plus tard…
Tout juste après le dessert, je suis donc retournée dans ma chambre afin d’emballer les derniers cadeaux de mon doudou que j’avais du emporté avec moi. Puis j’ai rangé mes affaires et j’ai descendu petit à petit mes sacs.
Maman m’avait préparé quelques tranches de rôti et de la purée pour le repas du soir.
Entre temps j’ai montré à mon père les possibilités offertes par mon téléphone 3G… et espérant un jour lui faire changer son vieux portable pour un 3G afin de profiter de mes appels voix/visio illimité vers son numéro.
Nathalie était revenue exprès pour me dire au revoir. Nous avons chargé la voiture. Et puis comme à son habitude maman à commencer à verser ses petites larmes 15 bonnes minutes avant que je ne parte.
Minet et KittenIl était donc l’heure de quitter la maison, un dernier aller et retour par la chambre pour vérifier que je n’avais rien oublié… Je sens les émotions qui montent, comme à leurs habitudes. Puis j’ai dis au revoir à mon beau frère, ma grande soeur, mon papa, ma maman, et comme toujours je suis allé faire un câlin à mon petit chat, Minet.
Voila je me suis installé au volant de la voiture mettant en route le GPS, et ai attendu quelques instant, et encore un dernier au revoir à la famille, j’ai tourné la clé, et j’ai commencé à sortir du garage, doucement, et je me suis éloigné à faible vitesse les yeux rivé au rétroviseur. La famille était sortie devant la maison, regardant ma voiture s’éloigné puis tourné au bout de la rue, où ce fut le dernier instant où j’ai vus ma famille. J’ai donc passé la seconde, et suis vite arrivé à un petit parking où je m’y suis arrêté afin de re-paramétrer le GPS. Une foi en place, je suis repartit, passant devant la mairie, le centre commercial Carrefour, puis arrivé sur l’autoroute… la nuit commençait à tomber, et je n’ai pus m’empêcher de laisser mes émotions sortir… comme à chaque fois que j’entre sur l’autoroute… je regardais la ville de Reims s’éloigné dans le rétroviseur intérieur, puis plus rien, il me restait 470 km de route! Et des bouchons.
Le sapin et les cadeaux chez DoudouJ’ai passé quelques coups de fils à mon doudou et à ma famille pour leur dire que tout allait bien, et arrivé à Paris, quelques bouchons, mais rien d’important… je suis arrivé chez mon doudou à 22H10. Très content de le retrouver.
J’ai appelé les parents, et puis nous avons donc mangé ce que ma mère nous avait offert… ce fut un régal, si bon que cela a donner envi a mon doudou d’envoyer un MMS photo a ma famille pour les remercier.
Puis nous nous sommes assis devant le sapin, et nous avons déballé à tours de rôle nos cadeaux. A chaque ouverture, de la joie, et des larmes de plaisir pour moi et mon doudou.
Mes cadeaux
Mon doudou m’a gâté, avec les saisons 4 et 5 de Stargate SG1, l’intégrale de Jackass, le calendrier dieux du stade 2006, et un petit chat dans un panier qu’il a rapporté de belle isle.Le petit chat de belle Isle

Nous avons regardé nos cadeaux, puis il était l’heure d’aller au lit, car le lendemain… retour au boulot…

Ce fut un tres bon Noël.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Samedi 31 décembre 2005 à 16:00

La journée de Samedi commença vers 10h00, pensant qu’il était déjà 11H au réveil que mes parents n’avaient pas réglé à l’heure d’hiver :-)
Lever tranquille, et arrivée en bas (au rez-de-chaussée) où j’ai trouvé mon papa qui avait fini de fixer le store à enrouleur de 160 par 195cm que j’avais rapporté d’Ikea, et qu’il était parti pour fixer le tout au plafond afin d’essayer un vidéo projecteur. J’ai donc participé à la mise en place du dispositif, puis nous avons procédé à quelques tests de déroulage de store.
Vers 11h30, ma mère est arrivée avec ma grand-mère paternelle venue pour le repas du midi. Mon père quand à lui continuait à bidouiller sur le pc, le vidéo projecteur et le store.
KittenLe repas s’est bien déroulé, Nathalie, ma petite sœur, nous ayant rejoint peu de temps avant de passer à table, accompagnée du petit Kitten (enfin petit non car il a bien grandi depuis Août).
Mon papa ayant terminé les réglages de l’écran, il a voulu essayer la vidéo. Moi et Nathalie devions partir en ville pour chercher les quelques derniers cadeaux de noël. Finalement ma grand mère est restée chez nous, assise devant ce qu’elle appelait “l’écran de cinéma” à regarder Nemo.
Le marché de NoëlMon père m’a déposé avec Nath, en centre ville, à deux pas du marché de noël, où j’y ai trouvé un petit “Maneki Neko” (un petit chat japonais) pour mon doudou, et puis ma soeur est allée chercher des vêtements pour la mère de Jean-marc (son copain). Nous avons été rejoint dans le magasin de fringues par la frangine de Jean-marc qui était accompagnée de son petit ami. Quelques bavardages plus tard, nous sortions de la boutique et nous nous sommes séparés afin de finir nos achats. Ma soeur et moi avons donc téléphoné à notre père afin qu’il passe nous chercher pour rentrer.
Le Home-cinéArrivé à la maison, ma grand-mère terminait de regarder Nemo, et allait donc être reconduite chez elle par Nathalie.
Ma grande soeur était encore sur la route qu’elle avait prise le matin depuis le sud de la France. Son arrivée était prévue pour 20h30. Je devais aller au centre commercial afin de terminer le cadeau de ma petite sœur, mon père m’y a accompagné et nous avons donc été imprimer les quelques photos de l’album (un album de photos du petit Kitten tout bébé), puis nous sommes allés à Carrefour, mon père ayant eu pour idée d’offrir un joli vase à ma mère, accompagné d’un ravissant bouquet de fleurs. Sur le chemin du retour mon papa en a profité pour me payer le plein de ma voiture.
Arrivé à la maison il ne restait plus qu’à finir le cadeau de ma soeur, et à mon père d’emballer celui de ma mère après lui avoir offert le bouquet.
Nathalie est revenue accompagné de Jean-marc. Je venais juste de finir mes paquets.
Il était l’heure de se préparer, et juste après être sorti de la douche et revêtu des vêtements que ma maman venait de repasser, mon autre soeur, son mari, le chien et le chat sont arrivés. La maison était au complet.
Tous content de se retrouver. Le repas pus commencer, avec pour plat de résistance un chapon à la farce de marron. Après le dessert (une bûche glacée au nappage de marron, crème de marron, et biscuit cuillère au marron),Les cadeaux il était presque minuit, si bien qu’après avoir débarrassé la table, nous avons entamé la distribution des paquets. A chaque ouverture, la surprise, les rires, et les “Youpi”. J’ai été particulièrement gâté, entre DVD, vêtements, nappe et service à vaisselle.
Ce fut l’heure des pauses photos, et surtout Jean-marc s’y donnant à coeur joie, mitraillant tout ce qu’il voyait… jusqu’à saturation des cartes mémoire.
Puis chacun étant fatigués, nous sommes passés à tour de rôle par la salle de bain, avant d’aller se coucher.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Vendredi 30 décembre 2005 à 23:58

Voila, après mon début de matinée catastrophique (et comme le dis Piel, « à la Pierre Richard”), les quelques heures avant midi se sont bien déroulées au boulot. Le train train des appels, puis de 12 à 13h… je commençais déjà à penser aux joies de l’autoroute.
Ma tour A 13h20 j’ai quitté le taf et me suis rendu en voiture chez moi où j’ai commencé à rassembler mes affaires.
Je n’ai rien mangé à midi, trop occupé à préparer ma valise et ranger mes cadeaux.
Vers 15h00 j’ai commencé le chargement, j’ai tout d’abord descendu la planche de bureau (160 X 65) que j’ai mis 5 bonnes minutes à bien installer dans le coffre afin d’optimiser l’espace. Puis ce fut le tour de mes sacs de sport, pc portable, et autres GPS dans un second aller et retour et avant de remonter à l’appart j’ai déplacé la voiture plus près de l’entrée de la tour. Après avoir descendu mes affaires, je me suis attelé à descendre toutes les planches de mon ancien bureau, ce fut le dernier gros aller et retour, j’ai tout mis au pied de l’immeuble et fait une dizaine d’allée et venue entre le hall et la voiture.
Voila après 35 minutes, ma valise, les 3 sacs de cadeaux, le pc portable, mes provisions, le GPS, le bureau en kit, et les 2 tables de salon étaient dans le coffre.
J’ai remis la voiture au parking et suis monté prendre mes téléphones portables, et vérifier si j’avais rien oublié. Il était temps de partir.
Je me suis dirigé vers 16h30 à la station essence près de chez mon doudou, pour faire le plein où j’ai attendu 10 bonnes minutes car il y avait du monde. Après avoir ajouté près de 35 litres da gasoil, j’ai roulé à peine 500m et me suis arrêté sur un petit parking au bord de la route pour accrocher le GPS le GPSet lancer l’application de navigation sur mon Smartphone. J’ai saisi l’adresse de mes parents… et j’ai eu 4 choix, entre trajet avec péage ou sans, et avec ou sans info trafic, j’ai choisi le premier choix et une voie synthétique m’a annoncé “Votre itinéraire est calculé par le serveur, et transmit à votre terminal”, et hop, 5h05 de trajet pour 480km d’autoroute, péage et info trafic en direct… Soudain une petite flèche s’est affichée à l’endroit exact du parking ou j’étais… et là une voie me dit… “A 300m, nerrer à gauche!” me voila partit dans un fou rire! Aller je vais donc “nerrer à gauche” comme le dis si bien la dame du GPS! C’est parti, arrivée prévue à 22h07.
Un épais brouillard s’était formé sur la rocade de Rennes, et je me demandais si cela allait être le cas pendant tout le trajet. Au bout d’une vingtaine de kilomètres le téléphone émis un “BIP BIP BIP BIP” je me suis dis « Merde… plus de batterie… » j’y jette un œil et constate qu’il y avait une icone en forme de radar et une barre de progression qui diminuait, j’arrivais donc à l’emplacement du premier radar automatique… j’ai trouvé cela formidable… ce GPS allait être très utile en région Parisienne!
Le train train de la route continue avec ce flot discontinu de voiture dans l’autre sens jusqu’a la barrière de péage de La Gravelle (Vitré) et là toutes les voitures se dirigeaient vers les guichets automatiques, sauf moi! Car je suis passé au Télépéage! Que c’est bien pratique… pas d’arrêt, pas d’attente…
Lire la suite du post… »

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Mardi 27 décembre 2005 à 20:45

la bouteille briséeVendredi matin, ou plutôt, « matinée t’as la poisse! »
J’ai dormi la nuit de jeudi à vendredi chez moi, m’étant couché vers 1h00 du mat après avoir terminé les paquets cadeaux.
Je me suis levé vers 6h30, doucement mais sûrement pour terminer mon sac de voyage avant de prendre la route du boulot.
Pour commencer, afin de ne plus somnoler, je suis allé me passer la tête sous l’eau. En plein milieu, une fois bien trempé, le téléphone sonne, je cours pour répondre aillant juste pris le temps de mettre une serviette sur la tête… c’était la mère qui me demandait si j’étais bien réveillé!
Une fois raccroché je retourne terminer mon shampooing.
Sorti de la salle de bain je passe mes vêtements et décide de me faire un petit café, j’allume le pc pour vérifier l’heure du bus… puis je me décide à ouvrir les rideaux de la chambre, soudain une fois après avoir tirer la corde, j’entends un bruit de verre brisé, et de l’eau qui coule… je viens de me rendre compte que sans le vouloir, la corde des rideaux s’était emmêlée dans le pied de ma bouteille de liqueur de fruit qui s’est renversée et brisée, déversant son contenu sur la petite table puis sur la moquette! Ma belle bouteille en forme de Terre, transparente, avec les continents gravés dessus venait de finir en poussière d’étoile marinant dans la liqueur! Merde! La moquette! J’ai donc utilisé tout un rouleau d’essuie-tout pour éponger tout ça et j’ai fini par aller chercher une dizaine de chiffon pour sécher la zone sinistrée!
Tout en me relevant, j’ai marché sur le bord du socle du petit père noël animé musical, si bien que j’ai cassé le coin du truc! Puis en me retournant pour saisir la chaise en bois, elle s’est déboîtée et tout ce qui était dessus à fini au sol.
Super! Le début de journée commence bien!
Du coup j’avais loupé mon bus! J’ai donc du prendre ma voiture… et donc forcement sortir le grattoir! 5 minutes plus tard les mains gelées, je me dirige vers le boulot et me gare sur le parking à 2 minutes, tout en cherchant une place je me disais… “Fais gaffe au bas du pare choc avant il risque de toucher…” et puis je me gare et là j’entends “CRRRRRRRR” voila le trottoir était trop haut si bien que le bas de la bagnole est venu faire un bisou au sol! Bon ça ma énervé, j’ai changer de place, et suis parti en courant vers le bureau tout en téléphonant à ma collègue pour la prévenir que j’allais être 1 minute en retard!
Le début de journée avait mal commencé!

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 28 août 2005 à 14:50

En gare de ReimsHier après-midi, j’ai pris le chemin du retour pour Rennes.
Mon premier train, un train corail bondé de monde, a mis près de 1h50 pour rejoindre Paris (au lieu des 1h30 habituelle) et ce, à cause des travaux, en sortie de Reims, dus à la construction de la ligne TGV-Est, dont l’ouverture est prévue en juillet 2007)
Entre les cris des gamins, un téléphone portable qui n’a pas arrêté de sonner suivie de la conversation, en mode haut-parleur, entre son propriétaire et sa belle mère, et cerise sur le gâteau, le spectacle d’une super gifle d’un père, croyant faire taire son fils, a malheureusement obtenu l’effet inverse, en obtenant encore plus de cris et surtout des pleurs…
Je me suis donc emparé de mon lecteur MP3, en ayant soin d’augmenter le volume, suffisamment du moins, pour ne plus entendre les bruits environnants !
Ces 1h50 furent une vraie galère pour les nerfs !
Enfin arrivé à Paris, je pousse un grand “ouf” de soulagement, tout en constant que ma voisine de couloir, en avait tout aussi marre de ces gamins et de leurs parents tout aussi énervés que leur progéniture (Mon doudou, dans ce cas là, aurait fait appel à SUPER NANNY… Désolé… pour ceux qui ne regardent pas M6)!
Petit tour en métro, qui me parut bien calme. Arrivé à Montparnasse, j’attends au beau milieu des vacanciers impatients de rentrer chez eux, l’affichage de la voie de mon TGV sur le grand tableau des départs. Soudain un grand mouvement de foule se déclenche, croyant que c’était pour mon TGV, je commence à saisir mon sac… et je m’aperçois, que toute cette foule se dirige vers le train pour Nantes… Que de monde!
Cinq minutes plus tard, le chiffre 4 apparaît sur le tableau, m’indiquant ainsi le quai où se trouvait mon TGV. Je me dirige vers ce dernier, bien seul à mon goût… très seul même, car nous n’étions qu’une petite douzaine dans la voiture! A peine assis, le départ fut donné… En route pour Rennes !
Peu de temps après, sur la suggestion d’un contrôleur, et vu que le TGV était pratiquement vide, j’ai pu m’installer en 1ere classe, seul, au calme, dans un club 4… Un vrai contraste par rapport au train corail ! Le trajet en TGV fut un vrai délice !
A mon arrivée, mon doudou m’attendait au parking de la gare, puis nous sommes rentrés à l’appartement vers 23h30, et j’ai pu alors donner pleins de petits cadeaux à mon homme, dont un livre que j’ai trouvé à Paris lors de mon voyage aller à Reims.
Les bons souvenirs étant dans le tête, il était temps pour nous d’aller nous coucher.

Rennes <-> ReimsPar SoGB, Dimanche 21 août 2005 à 17:08

TGV au départ de RennesHier matin mon doudou m’a déposé à la gare de Rennes. Mon TGV était à 9H05 (TGV sans arrêt jusqu’à Paris) , nous sommes donc arrivés pour 8h50, le temps de trouver une place au parking et de rejoindre le quai où se trouvait déjà la rame où plusieurs passagers avaient pris place.
Après avoir déposer mon gros sac dans l’espace prévu au dessus des sièges, je suis retourné à la porte de la voiture pour dire au revoir à mon doudou et lui préciser que j’avais la mauvaise place (c’est à dire, celle de la table à 4 au milieu de la voiture et qu’en plus j’étais entouré de filles!). Ce fut très bref, car les portes se sont rapidement refermées, et le TGV a pris son départ.
2H10 plus tard et après un arrêt express au Mans pour embarquer plusieurs voyageurs dont leur train avait été annulé, me voici à Paris pour une courte période que j’appelle “La traversée de Paris” (en métro bien sûr), pour aller à la gare de l’est, où m’attendait le corail direction Reims.
Paris…, ma traversée commence par la vision de la tour Montparnasse qui s’élance à 210 mètres de haut, et moi qui descend dans les sous sols parisiens tout en préparant mon ticket pour prendre la ligne 4! A ce moment je ne peux m’empêcher de penser à mes différents passages à Paris, tantôt pour aller à Reims, tantôt pour faire les boutiques ou simplement accompagner mon doudou pour ses rendez-vous boulot, et je me dis “Je voudrais bien y repasser un week-end comme ce fût le cas il y a déjà 5 ans avec mon homme”. Soudain, j’arrive à l’entrée du métro, et hop, 3 quarts d’heure plus tard j’attends le corail pour Reims (hum vivement 2007, avec l’arrivée du TGV dans la ville des sâcres, et les liaisons directes vers la Bretagne.) Enfin cette traversée parisienne se termine par la vision de la tour DAEWOO près de la Villette. Mais entre temps, j’ai pu admirer les beaux garçons dans le métro et surtout à la gare pendant mon attente. Ah! que la faune parisienne peut être bien belle…
Presque 1h40 de corail plus tard me voici arrivé en champagne, ou j’ai passé l’après midi à arpenter les rues de Reims et les boutiques à la recherche de nouveautés DVD, CD Audio et jeux vidéo.
Je suis arrivé dans la nuit chez mes parents, après avoir fait un détour chez ma soeur où de délicieux nems m’attendaient, accompagnés de riz cantonais qu’elle avait préparé elle même, quel régal.
Ce fût donc une grande journée, passé entre le train, le métro, la marche à pied, le bus et la voiture… Une journée épuisante avec ces 6h de voyage. Mais j’étais content de retrouver ma famille que je n’avais pas avertie de ma venue afin de faire une surprise.