Day free, euh non three…

Dimanche réveil tardif, petit dej, puis douche, et direction la défense et les 4 temps pour faire quelques courses avec Chris. Ensuite, balade entre les tours, jusqu’à la tour Granite de la société générale (juste derrière Alicante et Chassagne) et retour par les rues de Nanterre (non sans s’être engagés dans une voie sans issue sur le boulevard circulaire de la défense!).
Repas de midi très cool, un bon morceau de rôti à la moutarde. Avant de quitter mes hôtes, j’ai papoter avec M. et nous avons partagés un petit moment sur un de nos jeux vidéo commun (flight simulator X, arfff, faudrait que je le réinstalle comme il faut sur mon pc!) afin de donner quelques petits trucs et astuces pour le jeu.
L’heure était venue de quitter mes hôtes, pour rejoindre 6L20 qui était venu me chercher pour passer la fin d’après midi et la soirée.
Direction Montparnasse pour garer la 6L20Mobile et métro pour le marais, ou nous avons pris un verre à l’amnésia après une balade dans la rue du Temple et aux mots à la bouche, puis pause repas aux marronniers. L’heure de mon TGV approchait, nous sommes retournés au métro via le centre Pompidou, ou une expo sur l’architecture m’aurait bien intéressée… bref nous avons rejoint la station Châtelet par le bais des souterrains partant des Halles.
Sortis sous la tour Montparnasse direction le parking en passant par l’entrée ou les ascenseurs sont en réfection, le tout dans une odeur beurk, les escaliers ce n’est pas des WC,
Récupération du sac et retour à l’a surface par la seconde sortie, ascenseurs en marche et odeur normal… mais tien cette sortie me rappel le jour ou j’ai plaqué un mec dans les escaliers entre 2 étages pour lui… euh non je m’égare!
Direction donc la gare, et le quai 1, pour attendre du départ du TGV, qui était, oh surprise, comme vendredi, un TGV C.Lacroix. Top cool!
L’heure du départ venue, 6L20 est reparti en 6L20Mobile et moi en TGV!
Arrivé à Rennes, la douceur du climat se fit ressentir à la descente de la rame, l’écharpe était presque de trop… j’ai pris le métro et le bus pour rentrer chez moi, où je me suis rapidement endormi, avec de magnifiques souvenirs dans l’appareil photo, mais surtout, les plus importants, des sourires, des mots, des émotions et aussi des images dans la tête.
Un weekend qui m’a fait du bien.