Quelques semaines que je tourne en rond, que je me pose des questions.
Quelques semaines où une douce rencontre peu se transformer en un très court chemin où l’arrêt est brutal.
Quelques semaines où les émotions s’enchainent, plus fortes les unes aux autres puis d’un coup, laissent place au vide.
Quelques semaines où j’ai retrouvé le sourire, puis finalement, non, il est reparti aussi vite qu’arrivé.
Quelques semaines où les envies d’évasion se faisaient ressentir ainsi que les envies de projets communs et de voyage.
Quelques semaines pendant lesquelles le sourire du matin me faisait passer une belle journée.
Quelques semaines qui me font penser que je peux être heureux, mais que je dois savoir profiter de chaque instant.
Puis …
Quelques heures où tout s’est arrêté, où je tournais de plus en plus à en devenir fou.
Quelques heures pour que tout bascule… et il ne faudra pas des heures pour retrouver ce qui est perdu, mais des semaines voir plus.
Je fais donc un retour aux sources, dans ma ville natale, auprès de ma famille, le temps d’un long weekend, qui je l’espère me fera le plus grand bien.