Ma vie est une succession de haut et de bas, et cette année, j’ai éprouvé beaucoup de bas!
Une main s’est tendu vers moi, je l’ai saisie, et je suis rapidement sortie de l’ombre pour regarder autrement, mais a force d’agripper cette douce main, qui parfois venais effleurer mon corps et mes sens, pour me rendre heureux, j’ai fini par la serrer trop fort, ne voyant qu’elle pour me faire avancer, si bien, que quand cette main s’est retirée il y a quelques semaine, je n’ai fait que de regarder derrière, l’envie d’avancer n’était plus, voulant me remémorer chaque instant de bonheur que j’ai pus ressentir, grâce et avec elle, pendant ce laps de temps si court.
Je me suis renfermé sur moi même, versant bien souvent de chaudes larmes, afin d’évacuer ce qui me pesait sur le coeur, j’aurais du l’évacuer autrement, par écris, afin de dire que malgré les apparences, derrière mon visage qui peu être triste à certain moment, se cache en fait, une expression de bonheur, refoulé par une timidité d’exprimer pleinement mon ressenti à certaine occasion ou le monde, ne pourrait certainement pas tolérer, mes manifestations de bonheur, en certains lieux…
Septembre est fini, et avec lui, emporte, dans mon souvenir, la douce sensation d’un été chaleureux, d’un été rare et précieux, ou j’ai passé de si bon moment, ou j’ai carrément laissé exploser certains aspects de ma personnalité afin de ne pas perdre ce qui venait à moi…, mais les étés ont une fin, cette fin est arrivée trop rapidement, mais dans ma tête, ce n’est que du bonheur.
La vie continue…