Cela aura été en fait trop court, j’ai profité au maximum de mes parents, mais le départ me préoccupais et plus le temps passait plus ca devenait une évidence…
J’allais verser des larmes, mais ou et comment… je ne savais pas encore.
Mes parents sont donc arrivés samedi en fin de matinée après 4h30 de route.
La voiture était bien chargée, avec à son bord mes parents bien sur, une TV, pour remplacer celle que j’avais jusqu’a hier midi (qui est au sous sol en attendant de la déposer au dépôt vente ou ailleurs), une grosse valise pleine d’outils qui ont servi ce weekend, une jolie petite fleur qui est sur la table en ce moment, et surtout leur sourires.
Mes parents me manquent, et ce depuis 7 ans, oui, il y a sept ans, j’emménageais à Rennes, où je venais de décrocher mon premier CDI… depuis, après avoir passé 20 ans avec mes parents chaque jour, j’ai du m’habituer à ne plus les voir tout les jours, mais seulement une fois tout les 2 mois (au début) puis tout les 3 mois, 4 mois et recensent cela pouvais aller jusqu’a 6 mois sans les voir.
Mes parents essayent de venir 2 fois par ans chez moi quand ils le peuvent, sinon 1 seule fois, comme l’an dernier.
Leur dernière venue remonte à Mars, je n’avais pas encore décroché mon CDD dans mon actuelle boite, j’étais incertain et anxieux, et pas de franchement joyeux, ils étaient venus avec ma petite soeur et son copain, ainsi que les 2 chats, du monde à l’appart pour le weekend.
J’y suis ensuite allé les voir en Juin, occasion de tester aussi la liaison TGV Rennes-Reims en directe le soir vers 17h au départ de Rennes… et puis récemment en Juillet (pour l’anniversaire de maman et celui de ma sœur, c’est aussi lors de ce voyage que j’ai rencontré S.)
Pendant la venue de mon invité en Aout, nous avions commencé à faire du rangement dans mon appart, déblayer les placards, remettre de l’ordre dans mes affaires, la salle de bain, cuisine, et le séjour. Beaucoup de choses ont été jetées, d’autres déplacées et rangées autrement et certaines choses entassées au sous sol.
A l’arrivée de mes parents hier, nous avons déchargé la voiture le coffre était plein de sacs et la banquette arrière servait pour la TV.
Apres quelques minutes à déplacer les sacs entre le coffre, le hall et l’ascenseur, tout était dans mon appart, et oh, quel Bazard!
Première chose faite, enlever la vielle TV, pour mettre à la place celle des parents (un peu plus récente, une grande marque, tube plat, 100hz et 2 péritels (pour mon graveur dvd disque dur + câble et l’autre le lecteur dvd dixv et le vieux magnétoscope qui sert pour relier la xbox360 pour l’instant) plus prise devant pour la xbox (première du nom)) donc le vieux 70cm était au sol… il y est resté toute la journée.
Ensuite, mon père à regardé ce qu’il fallait pour réparer ma tringle à rideaux dont le fil avait cassé, et refixer les fils pour étendre le linge dans la salle de bain… après le repas, direction carrefour.
Mes parents m’ont pris une patère pour accrocher les vestes et blousons sur la porte de la chambre, une nouvelle pomme de douche, du fil pour la tringle a rideaux, des vis, chevilles, et quelques provision pour le weekend.
Retour à l’appartement, papa à démonté la tringle à rideaux, et 30 minutes plus tard, elle était comme neuve et en plus il a changé le sens de la tringle si bien que je ne suis plus embêter par le ficus pour ouvrir les rideaux et bonheur total, je peux le faire comme une feignasse depuis mon lit sans bouger…
Ensuite salle de bain… pour refaire le joint de la baignoire, chose faite en moins de 10 minutes, génial! Ainsi que poser, enfin on va dire, dévisser la vielle pomme de douche et visser la nouvelle…
Apres cela, et bien il commençait à être tard, nous sommes donc allé manger dans une délicieuse crêperie non loin de chez moi.
Au retour, mes parents on regarder la fin de fort boyard, pendant que heroes s’enregistrait sur le lecteur dvd. La fatigue venant, ils sont allé se coucher dans le salon et moi j’ai pris mon pc portable sous le bras et l’ai posé près du lit avant de m’endormir, quelques temps après avoir reçu un petit coup de fil de mon loulou qui passait sa soirée sur Paris.
Au petit matin, j’ai lu le petit sms que S. m’avait envoyé à son retour de sa soirée parisienne puis me suis doucement réveiller (mes parents avaient pris un premier café déjà)… Me suis levé, un petit coup de twitter et hop, petit dej suivi du rangement de la cuisine… déplacement du frigo, de la machine à laver et du meuble contenant mes ustensiles de cuisine et plats en tout genre sur lequel était posé le micro onde, une bouilloire et la cafetière.
Désormais tout est mieux organisé, le micro onde est sur le frigo, et j’ai récupéré un plan de travail dans ma cuisine pour préparer le repas, et qui plus est à la lumière du jour, face au passe plat du salon me permettant ainsi de voir dehors quand je prépare le repas.
Ensuite une bonne douche, ma permis de tester la nouvelle pomme, génial… et en plus j’ai plus la crainte que l’eau coule sous la baignoire grâce au nouveaux joints.
Apres avec mon père nous avons descendu le vieux téléviseur à la cave. Et remonter quelques archivent qu’ils emporteront pour les mettre à la maison.
Ensuite, nous avons rangé en partie le placard de l’entrée, jeter de vielles choses inutiles qui ne me servait plus et servirons plus jamais, et ainsi j’ai récupéré de la place dans ce placard pour mettre mes provisions et dès que j’aurais mieux rangé le sous sol, je pourrais aussi y loger mon VTT.
Nous avons terminé la journée par une petite balade, pour leur montrer mon lieu de travail, et revenir une petite demi-heure plus tard chez moi afin de préparer les affaires.
Voila la fin de l’aprèm est là, les sacs prêts dans le couloir, et nous avons tout descendu au pied de la tour. La voiture chargée en quelques minutes… ce fut court en fait, mais le plus long fut les au revoir. Sentant les larmes de maman monter ainsi que celles de papa, je n’ai pas non plus réussi à contenir mon émotion. Le départ devait se faire, le déchirement comme à chaque visite s’est fait ressentir.
Je suis remonté à mon appart les larmes aux yeux, la vision troublée pour insérer ma clef dans la serrure, et après avoir fermé la porte, j’ai pleuré à chaudes larmes… Mes parents me manquent, et ils ne viennent pas souvent chez moi… Je ne sais pas quand je vais retourner les voir, oh surement avant la fin de l’année et eux reviendrons peut être aussi qui sait.
Ce soir, je suis triste. Je suis seul chez moi, et ma famille est loin… mais si proche dans mon coeur.