Vendredi en fin d’après midi, j’ais pris le tgv en direction de Paris. Assis à coté d’un petit jeune qui tentait tant bien que mal d’écouter ses mp3 sur un lecteur qui présentait des signe de faux contacts, j’ai calé mes écouteurs dans les oreilles, et regardé défiler le paysage au son de Moby. La capitale se rapproche, j’envoi un sms à mon hôte, et mon numéro de voiture pour qu’il me retrouve à ma descente. Trop de monde dans la voiture (enfin pleins de gosses qui attendaient le feu vert de leurs accompagnatrices pour débloquer le couloir) si bien que je suis descendu voiture 9 au lieu de 10, j’ai rebroussé chemin afin de retrouver S. qui m’attendait devant la porte de la 10. Content, on se dirige vers le parking, et nous nous aventurons dans les rues de Paris en direction du périf. Sur le chemin, on décide d’aller voir le 5ieme opus de la saga Harry Potter, dans un multiplex. Sortie tardive, on rentre aussitôt pour diner et s’endormir. Réveil en douceur, avant de gouter à la douceur des roses (en confiture), activités diverses sur le pc, avant d’aller au pays de Ronald pour un « big tasty » et un verre « CAN » coca. Envahis par la chaleur à la sortie de la salle climatisée, nous nous sommes installés tranquillement pour regarder un DVD avant de filler en fin d’aprèm chez N. pour se rafraichir avec de la boisson à bulle de Bretagne non alcoolisée. Rejoint en début de soirée par L. nous sommes allé diner dans une pizzeria, ou je n’ai malheureusement pas pu terminer mon assiette, à cause d’un mal de ventre peu commode qui mettra le temps d’une jolie balade en voiture, de nuit dans les rue pavées et près des monuments de la ville avant de rentrer s’endormir devant un second film.
Film qui sera repris le lendemain matin, avant le repas de midi, avec un très bon pavé de saumon fumé sur un lit de tartare aux fine herbes. Les heures filaient doucement, si bien que je devais refaire ma valise avant de prendre la direction de Paris. Nous sommes retournés au parking de la veille en faisant un détour par le XVIII ieme et les alentours du sacré cœur. (Bon pas allé sur le parvis et les marches, se sera pour la prochaine fois).
Nous avons été rejoints par ekkooo au pied de la tour Montparnasse, et nous sommes allés prendre de délicieux jus de fruit dans un bar à quelques pas. A mon habitude je n’ai pas été bavard… je fus très timide, mais j’espère être plus loquace la prochaine fois… je suis toujours peu bavard lors des premières rencontres… mais après cela vas mieux…
Apres le bar, nous avons salué ekkooo avant d’aller diner dans un resto non loin de la gare ou nous avons opté pour une salade fraiche en entrée, un steak grillé avec des frites et une coupe de glace pour se rafraichir.
Retour au parking pour prendre mes sacs, et direction la gare, ou avant d’accéder au quai je tends mon billet à S. qui est allé composter le titre de transport pendant que je refermais mon sac. Nous longeons la rame TGV et arrivons près de la voiture, peu de monde à l’intérieur, quelques personnes à l’extérieur… l’heure du départ approche, et je dois monter à bord et prendre place. Le TGV commence à rouler, je regarde S. par la fenêtre s’éloigné peu à peu jusqu’à ne plus le voir… le train quitte la gare, prend de la vitesse, et je m’éloigne petit à petit… Paris défile, un tunnel, puis 2 puis 3… en suivent encore d’autres… avant d’arriver en campagne, puis Le Mans, Laval et Rennes… où je prend le métro sur une partie du chemin, et faute de bus, je rentre à pied sur la deuxième moitié de chemin, le téléphone à l’oreille…
Un très bon weekend qui se termine. Vivement le prochain.

.La tour eiffel