TGV duplex en gare de RennesVoila, je suis arrivé à Reims, Le voyage fut long mais je suis content d’être arrivé.
Samedi matin en gare de Rennes se trouvait un TGV duplex en direction du sud de la France, ce genre de TGV est rare en Bretagne, il est principalement utilisé pour les grands départs, et surtout la liaison Rennes-Marseille.
Habillage TGV C LacroixA 9h00, le monde s’était amassé sur les quais et le TGV entra en gare… je découvris de nouvelles couleurs et surtout du monde à l’intérieur, beaucoup de monde, je pensais que j’allais être serré comme une sardine, mais non, car en grimpant les marches, j’ai découvert le nouvel aménagement intérieur des TGV atlantique, haut en couleur, et aussi, plus de place aux jambes, youpi, fini les genoux qui cognent au siège de devant. J’ai cherché les numéros de place au dessus des fenêtres, mais je ne les trouvaient pas, car il étaient entre les siègesNuméro de place TGV . J’ai fait le voyage à coté d’un homme d’une soixantaine d’année, et 2H05 plus tard, j’arrivais au pied de la tour Montparnassela tour Montparnasse. J’ai décidé d’aller prendre le métro de l’autre coté de la tour, au lieu de passer par l’entrée de la gare (Et puis il fallait bien que je sorte pour prendre la photo non ?)
Beaucoup de monde dans le métro, mais ce n’était rien comparé à la gare de l’est… un monde fou ! Et quand la voie du train en direction de Troyes fut annoncée les environs du grand panneau d’affichage furent à peine dégagés. Puis la voie de mon corail pour Reims s’est affichée, je me suis dirigé vers le quai numéro 10, et rapidement installé à ma place, heureusement que j’avais réservé, car le train était quasi complet! Parti à l’heure de Paris, je voyais le paysage défilé à travers la fenêtre, mon baladeur MP3 en main, quand soudain commençait à s’annoncer la couleur de la Champagne avec ses vignes à perte de vue… Epernay et la gare d’Epernay, annonciatrice des derniers kilomètres avant Reims…
A 15h00 je me retrouvais sur le parking, portable à la main en mode visiophone avec mon doudou, qui voyait donc que je venais d’arriver et que j’attendais ma petite sœur, qui m’appela afin de me dire qu’elle cherchait une place.Reims Elle m’emmena chez elle, où se trouvaient mes parents qui faisaient un peu de bricolage, puis nous sommes partis faire quelques courses à Cora pour que je puisse préparer un tiramisu pour le repas de Pâques.
Au soir m’attendait une délicieuse fondue bourguignonne et puis je n’ai pas demandé mon reste car je commençais à tomber de sommeil vers 23h00, et je suis allé me coucher accompagné du petit Kitten, qui est resté au pied du lit toute la nuit.